Ce n’est pas sans raison si on voit de plus en plus de sportifs consommer de la spiruline, notamment dans le domaine de la musculation. Les bienfaits de cette algue très nutritive sont en effet nombreux pour la prise de masse musculaire, mais aussi pour augmenter les niveaux d’énergie et permettre de meilleures performances et une récupération physique plus rapide.

Pour savoir pourquoi prendre de la spiruline quand on pratique la musculation, nous vous proposons de découvrir ici quelques informations essentielles à propos de ce complément alimentaire.

Rappel à propos de la spiruline et de sa composition

La spiruline est une micro-algue naturelle qui est aujourd’hui cultivée principalement dans le but de fabriquer des compléments alimentaires. Elle présente la particularité d’être peu calorique avec seulement 290Kcal pour 100 grammes et de contenir une forte quantité de protéines, soit 60% de son poids.

Ces protéines sont particulièrement riches en leucine, un acide aminé qui entre en action dans le processus de synthèse des protéines musculaires.

La spiruline contient également plusieurs acides gras polyinsaturés comme la DHA, la LGA ou l’EPA qui favorisent le fonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins.

Mais ce n’est pas tout ! En effet, la spiruline bio contient également des vitamines B et de nombreux antioxydants comme le béta-carotène, mais aussi des minéraux essentiels comme le fer à hauteur de 30% de son poids, du magnésium et du zinc.

C’est grâce à cette composition particulièrement riche que la spiruline représente un complément alimentaire idéal pour les sportifs qui pratiquent la musculation car elle diminue grandement la fatigue tout en renforçant l’organise dans son ensemble.

Quels sont les bienfaits de la spiruline dans le cadre de la musculation ?

Entrons maintenant dans le vif du sujet en évoquant les bienfaits concrets de la spiruline pour les adeptes de la musculation. Parmi les effets constatés on note :

Une baisse de la fatigue et l’obtention de meilleures performances et d’une plus grande endurance à l’effort.
Une diminution des courbatures qu’entrainent souvent les entrainements intensifs.

Une baisse sensible du taux de mauvais cholestérol au profit du bon cholestérol et une diminution de la glycémie sanguine.

Une stimulation des défenses immunitaires grâce à l’augmentation des anticorps et des lymphocytes.
Une action anti-inflammatoire qui aide à soulager les muscles après l’effort notamment grâce au béta-carotène.
Une augmentation de la production de l’hémoglobine assurant ainsi une meilleure oxygénation des tissus musculaires et la prise de masse.

Enfin, les nombreux antioxydants contenus dans la spiruline permettent de lutter contre les radicaux libres et d’éliminer plus rapidement les toxines accumulées dans les muscles lors de l’effort.

Bien entendu, la spiruline ne présente aucun effet secondaire notable sauf en cas de surconsommation.